Mots d’auteure : L’écriture & moi

Petit Focus sur mon histoire avec l’écriture …La préparation de mes ateliers d’écriture créative m’a amené à ressortir mes cahiers .( j’ai une passion sauvage pour les cahiers avec de grosses pages blanches)Alors je me suis dit que ce serait intéressant de vous parler de mon histoire avec l’écriture, car celle-ci a toujours fait partie de ma vie.

J’écris depuis l’âge de 9 ans et à 11 ans j’ai décidé de faire un livre d’anticipation… que j’ai arrêté à la page 10. A 15 ans j’ai écrit de fans fictions et des poèmes.J’écris régulièrement depuis 20 ans date à laquelle j’ai rencontré une communauté d’écriture alternative..

Quand j’ai arrêté d’écrire, rattrapé par la vraie vie, j’ai alors rempli des cahiers de poésies . Ces poésies “post it” ( de format très très court donc ) parlaient de glaçon amnésique, d’iguane ou de machine à laver sauvage altoséquanaise

Quand on a déménagé pour le sud, j’ai arrêté d’écrire, mais j’ai rempli 2 livres de brouillon de scène de Bd sur notre recherche de logement ( qui a durée 5 ans) . Puis un livre sur notre recherche de bateau ( on a trouvé plus vite. ) . Puis à la faveur d’un concours entre copains , j’ai écrit un conte sur le thème du voyage. Toujours à la bourre , j’écris seulement le dernier mois juste avant la clôture de l’événement , un conte sur le thème du voyage: ON THE ROCK’S , le voyage initiatique d’un glaçon amnésique à travers le monde pour découvrir qui il est suite à un oracle rencontré sur la banquise.

J’étais lancée pour écrire et ne plus m’arrêter . D’où ce cahier offert par mes collègues en 2017 .

J’ai continué d’écrire régulièrement d’abord des nouvelles , puis désormais des histoires pour la jeunesse . J’aime le format court, comme une émotion qui vous touche au coeur. J’écris uniquement de la fiction , plutôt de la littérature blanche ,parfois un peu de fantastique . Mon écriture est traversée par mes rencontres , mes émotions et le temps qu’il fait… et c’est déjà pas si mal.

“Je ne me suis jamais senti aussi vivant qu’en repartant de ce périple . je ne sais pas si j’ai croisé Dieu mais une chose est sûre : j’y ai rencontré la vie” Djinny Vincent, Coquilles, 2018.

error: Clic droit interdit sur le blog, pour des raisons de protection de contenu (anti-copie)