Avis lecture : le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin

Aujourd’hui, les ours en vacances et moi (qui ne suis pas en vacances) allons vous parler de l’ouvrage le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin, par Nicolas Digard et Christine Roussey aux éditions Nathan album .

Vous noterez que Nounours reprend la patte sur la présentation (c’est tout de même lui le beau gosse de cette chronique)


Un manchot révolté, décide d’interpeller le monde entier sur le fait qu’il n’est pas un pingouin, non de non ! du coup, il fédère d’autres animaux qui eux aussi ne sont pas appelés comme il faut.. (le dromadaire qui n’est pas un chameau, la chouette qui n’est pas un hibou. etc.) Désormais presque une star, il va être invité pour un talk-show de l’autre côté de l’océan à New York.. Mais une surprise l’attend là-bas…


Mes impressions :

J’ai beaucoup vu cet ouvrage dans d’autres chroniques littéraires et j’avais peur de ne plus être sous le charme. Et bien, je me suis totalement régalé ! L’histoire est drôle, la chute est surprenante. Les dessins sont colorés , avec de nombreux détails et on remarque bien l’air contrarié de Mr pingouin (pardon je voulais dire Mr manchot) . Les textes sont vraiment très rigolos, car ce pauvre monsieur manchot fait même des cauchemars où sa propre mère le prend pour un pingouin [ah ! vous aussi vous souriez !]. C’est également un livre qui aborde de manière sympa, l’identité et l’importance d’être tolérant, car parfois, vous n’êtes pas le seul à souffrir d’une injustice ou d’un quiproquo.
Au final , un livre très sympa !


***#bookstagram #livrejeunesse #livreenfance #jesuisunmanchot #quiproquo #rêver #lecture #djinnyfr #chronique #auteurjeunesse #combat #éditionsnathan #pingouin #manchot #revendication #actionnonviolente #nicolasdigard #christineroussey

error: No copy